Les Loups-Garous RPG

Adaptation forum du jeu des Loups-Garous de Thiercelieux.
 
Accueil  FAQ  Rechercher  S'enregistrer  Connexion  
Partie 103 :
La partie débute bientôt ! (inscriptions toujours en cours)
Le Maitre du jeu est :
Diogène

Partagez | 
 

 Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.

Aller en bas 
AuteurMessage
Dieu du Village
Dieu du Village
avatar

Masculin
Âge : 26
Date de naissance : 28/11/1991
Sagittaire Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.   Mar 14 Déc 2010 - 22:14

Dans le plus grand secret se tramaient d'horrible choses. Tout au long de la journée, par personnes interposées, par petits bouts de papiers, par signe, les esclaves préparaient leur plan. Et en avaient profité pour discuter des traitres qui, apparement, se cachaient parmi eux. Rapidement, il fut décidé d'opter pour un système de vote, cette méthode étant tellement plus simple.

Mais au moment du "dépouillement", le premier problème se posa. Deux noms ressortaient, mais de façon égalitaire. Alors, c'est à Opeth que revint le choix. La lourde tâche de choisir qui verrait sa jugulaire percée à l'extinction des feux.

Sa décision fut la suivante : Stéfanie serait tué.


Du haut de ses vingt-cinq ans, Stefanie n'avait jamais vu d'autre ciel que le plafond de la cave. En effet, cette jeune femme dont les cernes disaient longs sur sa fatigue, avait été prise à l'âge de ses cinq ans, et n'avait revu les nuages qui parsemaient le ciel depuis lors. Mais ses cernes traduisent également sa folie. Sa maladie psychologique. Ainsi enfermée, elle a développée plusieurs identités, plusieurs personnalités, et il n'est pas rare de la voir se parler toute seule. Elle ne sait pas pour qui, ou pourquoi elle se bat. Est-ce le syndrome de Stockholm qui la fait agir comme elle agit?

En effet, fut retrouvé dans sa poche une liste, griffonée sur un papier, des noms des membres de la coalition, qu'elle prévoyait de donner à un tortionnaire. Et de une.


----------

Que décide Opeth, entre Shevchenko et Zadeck?
Zadeck est mort, il était Stéfanie, loup-garou.
Fin de la nuit mercredi 15 décembre à 22h00.
Loups et rôles spés, à vos pouvoirs!


Dernière édition par Le Dieu du village le Mar 14 Déc 2010 - 22:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://rpgthiercelieux.forumperso.com
Opeth
Admin-garou
avatar

Masculin
Âge : 30
Date de naissance : 06/11/1987
Scorpion Surnom des Dieux : Petite prunelle jolie
Date d'inscription : 01/10/2009

MessageSujet: Re: Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.   Mar 14 Déc 2010 - 22:15

Je décide de trancher contre Zadeck.

_________________
L'immolation est la forme de flatterie la plus sincère.
Revenir en haut Aller en bas
Dieu du Village
Dieu du Village
avatar

Masculin
Âge : 26
Date de naissance : 28/11/1991
Sagittaire Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.   Mar 14 Déc 2010 - 22:17

Sa décision fut la suivante : Stéfanie serait tuée. Du haut de ses vingt-cinq ans, Stefanie n'avait jamais vu d'autre ciel que le plafond de la cave. En effet, cette jeune femme dont les cernes disaient longs sur sa fatigue, avait été prise à l'âge de ses cinq ans, et n'avait revu les nuages qui parsemaient le ciel depuis lors. Mais ses cernes traduisent également sa folie. Sa maladie psychologique. Ainsi enfermée, elle a développée plusieurs identités, plusieurs personnalités, et il n'est pas rare de la voir se parler toute seule. Elle ne sait pas pour qui, ou pourquoi elle se bat. Est-ce le syndrome de Stockholm qui la fait agir comme elle agit?

En effet, fut retrouvé dans sa poche une liste, griffonée sur un papier, des noms des membres de la coalition, qu'elle prévoyait de donner à un tortionnaire. Et de une.


--------------

Zadeck, Stéfanie, était loup-garou.
Revenir en haut Aller en bas
http://rpgthiercelieux.forumperso.com
Gosho
Version 2.1
avatar

Masculin
Âge : 2007
Date de naissance : 11/03/2011
Poissons Date d'inscription : 07/12/2008

MessageSujet: Re: Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.   Mar 14 Déc 2010 - 22:26

Il devait choisir entre qui et qui...? ~~
Revenir en haut Aller en bas
Dieu du Village
Dieu du Village
avatar

Masculin
Âge : 26
Date de naissance : 28/11/1991
Sagittaire Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.   Mar 14 Déc 2010 - 22:29

Shev et Zadeck Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://rpgthiercelieux.forumperso.com
Aaziliz
Joueur de flûte
avatar

Féminin
Âge : 33
Date de naissance : 12/02/1985
Verseau Date d'inscription : 29/10/2010

MessageSujet: Re: Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.   Mer 15 Déc 2010 - 0:12

Aaaaaaaaaaaaaah enfin je peux parler !!! Smile
Ma présence se limite à un flood pur et simple : j'ai un devoir de réserve, les amis.

1) J'ai a-do-ré vous voir tous parler de moi... Cool
2) Opeth : tu sais que j'aime quand tu me fais des compliments de ce genre ?
3) Opeth toujours : la suite ! la suite ! la suite ! la suite ! la suite ! ^^ (je posterai moi-même un petit RP si j'ai le temps...)
Revenir en haut Aller en bas
Opeth
Admin-garou
avatar

Masculin
Âge : 30
Date de naissance : 06/11/1987
Scorpion Surnom des Dieux : Petite prunelle jolie
Date d'inscription : 01/10/2009

MessageSujet: Re: Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.   Mer 15 Déc 2010 - 1:26

Aaziliz cat

Alors la suite donc ! Very Happy

Précédemment :

Le terrifiant Opeth s'apprêtait à lancer son premier couteau lorsqu'il se décida à jeter un œil au petit comité qui regardait le spectacle.

Ils étaient assis là, sur un banc, les uns à côté des autres. Opeth les reconnut tous, de la gauche vers la droite il y avait : Aaziliz, Citedor, Gyzmo, Eric, Zadeck, Shevchenko77, Zaraf, Gosho et Md987. Aaziliz, la seule fille présente, devait être triste, limite larmoyante, pensait Opeth. Lorsqu'il la regarda plus attentivement, il vit qu'il n'en était rien. Elle le connaissait suffisamment pour approuver ses méthodes qui étaient largement reconnues dans le milieu Thiercelien. Elle se contentait d'afficher un sourire amical en attendant la suite des événements. Le regard d'Opeth glissa donc vers la droite et tomba sur Citedor, son compagnon de jeu préféré, qui lui, était proprement scandalisé par ce qu'il se passait devant lui.
N'allez surtout pas croire qu'il s'en faisait pour le petit Showkage, malheureux que vous êtes ! Non, il avait bien observé la petite mise en scène rituelle de son ami et l'avait entendu murmurer à l'oreille de Showkage. Ses sentiments pour Opeth, qu'il s'efforçait de contenir, prenaient le dessus dans son esprit et l'on pouvait voir de la sueur perler à son front. Opeth essaya de deviner ce qu'il se passait en lui et il n'eut besoin de capter son regard l'espace de quelques secondes pour tout comprendre.
En vérité, Opeth aimait jouer avec Citedor et il sentait bien qu'il le tenait par les... euh. Enfin, il le tenait quoi.
Les autres affichaient des réactions diverses : du visage agacé de Gyzmo, le plus vieux de la bande, qui avait toujours trouvé ce Opeth arrogant et qui trouvait là une preuve évidente qu'il s'agissait d'une personne à éviter en priorité, en passant par le visage tout à fait quelconque de Zadeck, qui sentait qu'il devait intervenir mais dont le contrôle sur ses muscles semblait l'avoir abandonné, jusqu'au visage d'Eric, complètement accablé par ce qui arrivait à Showkage mais qui n'était pas de taille à lutter avec Opeth, il le savait.
Zaraf quant à lui, avec ses lunettes bien calées sur son nez, il vérifiait que la scène se déroulait scrupuleusement selon le protocole préalablement établi par la Convention Internationale des Lanceurs de Couteaux. Comme tout se passait pour le mieux, il regarda sa montre et se dit que si Opeth ne perdait pas trop de temps à se délecter de la situation, il aurait le temps de passer à son club de lecture, à la bibliothèque de Loudéac.
Pour Shevchenko77, le traumatisme était bien plus intense. En effet, il ne reconnaissait pas son frère et comme il avait toujours pensé qu'il lui ressemblait beaucoup, il commençait à prendre peur de lui-même : se pourrait-il qu'un jour il se transforme lui aussi en un personnage aussi sadique et inhumain ?
Enfin, Gosho et Md987, assis à l'une des extrémités du banc, faisaient une bataille. Md987 s'agaçait du fait qu'après avoir réussi par trois fois à prendre l'un des as de Gosho, celui-ci était toujours parvenu à le récupérer quelques tours plus tard, en n'oubliant pas de lui signifier qu'il s'agissait du cours normal des événements et qu'il était absolument impossible qu'il puisse perdre une partie à ce jeu.
Après avoir embrassé ce comité du regard, Opeth se tourna à nouveau vers sa proie. Le suspense n'avait que trop duré, il fallait en découdre.


RP d'Aaziliz :

Quitte à attendre que le temps passe, autant avoir un semblant de divertissement. Aaziliz s'installa donc sur un banc non loin de là, histoire de regarder la prestation d'Opeth.
Le jeune homme leva un bras, tenant un poignard par la lame. Mais au lieu de regarder devant lui, la grande cible de bois à laquelle Showkage était attaché tout tremblotant, il regardait son public.
- Si jeune et déjà mégalomane... se dit Aaziliz en se retenant difficilement de secouer la tête.
Opeth commença par la dévisager - comme s'il se demandait pourquoi il ne l'avait pas reconnue dès la première minute - avant de faire de même avec chacun des membres de l'assistance.
Tous les autres regardaient, à l'exception de Gosho et MD987 qui avaient visiblement mieux à faire : une bataille.
- Et ils ne jouent même pas au poker...foi d'Aaziliz, s'ils se mettent à jouer au pouilleux en buvant du Sunny Delight, je me tire.
Reportant son attention sur le lanceur de couteaux dont la silhouette frêle inspirait à peu près la même confiance que son grand sourire carnassier, Aaziliz se demanda combien de temps le suspense allait encore durer. Qu'il le transperce une bonne fois pour toutes, et qu'on en finisse !
Il fallait comprendre la jeune femme. Son précédent séjour avait été...bref, et elle n'avait pas pu honorer convenablement la taverne. Elle était pressée de réparer cette erreur devant une deux trois quelques pintes.
A demi écartelé sur sa planche, Showkage avait lui aussi l'air d'espérer que cela se termine. C'est vrai que ces cordes rêches devaient le démanger horriblement. Il en était tout pâle, le pauvre. Il transpirait.
N'écoutant que son formidable altruisme, Aaziliz se leva et se dirigea vers la cible. Là, elle sortit de sa poche un petit mouchoir de coton blanc et tamponna délicatement le front et les tempes de Showkage.
- Là, là, ça va aller... Tout va bien se passer. Nous sommes tous là, avec toi. Tu n'as rien à craindre : j'ai un pot d'onguent dans mon sac, il est très efficace pour les irritations. Tes poignets et tes chevilles seront comme neufs en un rien de temps.
Showkage tourna la tête vers Aaziliz. La jeune femme fut surprise de voir une lueur de meurtre dans les yeux du garçon. Qu'avait-elle encore dit de travers ?
Elle leva les yeux au ciel et tourna les talons. Essayez de rendre service, tiens...
Toute à ces pensées, Aaziliz eut à peine le temps de plonger à terre pour éviter un poignard qui filait droit vers elle.
- Eh bien, on n'est pas sorti des ronces...Mais qu'ai-je donc été faire à cette galère ?


Suite - Nuit 2:

Opeth avait craqué. La patience n'avait jamais été son point fort, c'était une souffrance pour lui. C'était comme si un étau retenait prisonnier son cerveau, dans un grand crissement métallique qui s'intensifiait au fur à mesure que l'étau se resserrait.
La lame de son couteau siffla dans l'air et aurait très bien pu se planter dans le corps d'Aaziliz mais Opeth avait toujours eu l'art d'anticiper les réactions de chacun et il savait d'avance que Aaziliz éviterait ce lancer. Dans le fracas qui accompagna la chute de la jeune femme sur les planches de bois du sol, personne n'entendit le couteau entrer dans la cuisse de Showkage.
Le cri du jeune garçon fut plus étouffé que ce que Opeth n'avait d'abord pensé, qu'est-ce qu'il détestait ces gens qui faisaient un excès de courage au moment de rejoindre la mort... Rien que parce qu'il n'avait pas crié, il avait une envie folle d'en lancer un deuxième.
Mais Showkage eut la présence d'esprit de comprendre que sa vie se terminerait très rapidement si Opeth n'obtenait pas ce qu'il voulait. Il murmura alors quelque chose d'inaudible si bien qu'Opeth en hurla de rage et ne put se contenir une fois de plus. Pris dans un élan furieux, il lui lança un deuxième couteau qui finit dans les cotes du malheureux, puis il courut à toutes enjambées jusqu'à sa victime et s'arrêta net devant lui. Il se pencha et demanda d'une voix qui faisait l'effet d'un cube de glace qui passe lentement dans le dos :
- Oui ? Tu voulais dire quelque chose peut être ?
Après quelques petites secondes pendant lesquelles Showkage laissa échapper des petits soupirs apeurés, il répondit très lentement :
- Je... Je sais. Je sais où est celle que tu recherches... Je sais qui a kidnappé Emnalye...
Opeth se pencha alors plus près de la bouche de Showkage. Son coeur avait tressailli à la seule évocation de ce si joli nom, et espérant en apprendre très rapidement davantage, il encouragea du regard Showkage à poursuivre.
Mais en guise de réponse, Showkage bougea son bras droit et montra quelque chose derrière l'épaule d'Opeth d'une manière totalement incertaine, lui qui était déboussolé par le tournis de la roue, la douleur de ses blessures et son bandeau qui rendait la situation encore plus insupportable. Opeth se retourna et vit les neuf spectateurs, tandis qu'il se retournait en se demandant qui Showkage désignait précisément, il se rendit compte que le bras de Showkage pendait maintenant lamentablement vers le sol. Il n'avait pas tenu le coup.
- L'imbécile ! hurla le jeune homme. Je savais bien qu'il connaissait l'ordure qui m'a pris ma bien-aimée. Ils paieront... ils paieront tous.
Doucement, il ferma les paupières de Showkage et éteignit le lent mécanisme tournant de la roue.
Ainsi donc le traître se trouvait parmi ces neuf là. Comment savoir qui ? Showkage n'avait même pas eu la force de lui dire un nom.
Opeth avait envie de les tuer dès à présent un à un, tous autant qu'ils étaient. Non en vérité, il fallait d'abord trouver le coupable puis ensuite le torturer le plus longtemps possible pour ce crime inqualifiable.
Tandis qu'il réfléchissait à toute vitesse pour trouver une solution à son problème, il entendit une voix demander :
- Une bière ?
Cette timide voix était celle de Shevchenko. Sans même attendre la réponse, il regarda Aaziliz pour lui faire comprendre qu'il était temps. Celle-ci comprit aussitôt et en vérité, elle n'avait attendu que cela ! Elle n'avait pas traversé une partie du pays pour ne pas boire un bon coup avec cette bande de vauriens ! Elle ouvrit alors sa grande valise roulante et sorti deux packs de bière ainsi que les indispensables petits gobelets.
Aussitôt, la troupe se rejoignit autour de la boisson providentielle. Zaraf s'écria alors :
- Je dois partir, j'ai mon club de lecture qui commence dans...
Il s'arrêta net lorsqu'il vit le regard menaçant d'Opeth.
- Non Zaraf, lui répondit celui-ci, reste donc avec nous. Nous avons à parler. Nous avons tous à parler.
Le silence se fit soudainement. Opeth prit alors les bières et en distribua une à tout le monde. Il ouvrit alors la sienne avec les dents avant de cracher la capsule derrière lui. Chacun retenait son souffle en attendant qu'Opeth reprenne la parole. Finalement celui-ci dit d'un ton sans appel :
- Nous avons à parler d'Emnalye...

_________________
L'immolation est la forme de flatterie la plus sincère.
Revenir en haut Aller en bas
showkage
Voyante
avatar

Masculin
Âge : 22
Date de naissance : 01/10/1996
Balance Date d'inscription : 28/04/2010

MessageSujet: Re: Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.   Mer 15 Déc 2010 - 12:53

J'ai bien cru voir Voldemort parmi les participants. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Shevchenko77
Loup-garou
avatar

Masculin
Âge : 23
Date de naissance : 28/12/1994
Capricorne Date d'inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.   Mer 15 Déc 2010 - 14:12

On ne prononce pas son nom :O ...
Revenir en haut Aller en bas
showkage
Voyante
avatar

Masculin
Âge : 22
Date de naissance : 01/10/1996
Balance Date d'inscription : 28/04/2010

MessageSujet: Re: Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.   Mer 15 Déc 2010 - 15:27

Ici les rafleurs qui ont pris possession du domicile de showkage qui a prononcé le nom tabou à partir de cet nuit une dictature sera instauré tout les nuits au cour de cet partie.

1_Pour commencé tout personne voulant faire tomber cet dictature recevra une visite des mangemorts et un aller sans retour a AZKABAN.

2_Toute ingure envers le seigneur des ténèbres se verra punit par torture jusqu'à l'état de folie comme les chers Londubat.

3_Votre soit-disant dieu qui n'a même pas de montre se verra obligé d'accepter le vocabulaire Potterresque sur ce forum.

4_Si vous essayez de communiquer par fréquence radio comme "Potterveille" sachez que le domicile de chacun est déjà placé sous surveillance d'ondométrie.

5_Tout les participants né moldu de ce forum recevrons l'AVADA KEDAVRA.

6_Tout les traitres à leurs sent ici présent ce verrons enfermé a AZKABAN.

7_Tout semblent d'approuvement pour les agissement de l'ennemi public numéro 1 je cite:"Harry Potter"se vera punir par un aller simple à AZKABAN.

8_Si vous avez des enfants à Poudlard sachez que si vous ne respectez pas une des règles ci-dessus, ils seront placé à AZKABAN.
Revenir en haut Aller en bas
Shevchenko77
Loup-garou
avatar

Masculin
Âge : 23
Date de naissance : 28/12/1994
Capricorne Date d'inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.   Mer 15 Déc 2010 - 16:19

Bon, on a bien ri, maintenant corrige tes fautes Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Opeth
Admin-garou
avatar

Masculin
Âge : 30
Date de naissance : 06/11/1987
Scorpion Surnom des Dieux : Petite prunelle jolie
Date d'inscription : 01/10/2009

MessageSujet: Re: Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.   Mer 15 Déc 2010 - 16:26

+1 Razz

_________________
L'immolation est la forme de flatterie la plus sincère.
Revenir en haut Aller en bas
showkage
Voyante
avatar

Masculin
Âge : 22
Date de naissance : 01/10/1996
Balance Date d'inscription : 28/04/2010

MessageSujet: Re: Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.   Mer 15 Déc 2010 - 16:50

9_Dieu doit corriger les fautes.
Revenir en haut Aller en bas
Shevchenko77
Loup-garou
avatar

Masculin
Âge : 23
Date de naissance : 28/12/1994
Capricorne Date d'inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.   Mer 15 Déc 2010 - 18:21

Dieu est là quand cela t'arrange au final ? xD
Revenir en haut Aller en bas
showkage
Voyante
avatar

Masculin
Âge : 22
Date de naissance : 01/10/1996
Balance Date d'inscription : 28/04/2010

MessageSujet: Re: Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.   Mer 15 Déc 2010 - 19:55

Remarque le temps qu'il arrive Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Dieu du Village
Dieu du Village
avatar

Masculin
Âge : 26
Date de naissance : 28/11/1991
Sagittaire Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.   Mer 15 Déc 2010 - 21:11

10. Cours toujours.

D'ailleurs, Show, ton message est BOURRE de fautes. *s'enfuit en courant et en riant diaboliquement*
Revenir en haut Aller en bas
http://rpgthiercelieux.forumperso.com
Zaraf_Erezaf
Prêtre, esclave de Gosho
avatar

Masculin
Âge : 24
Date de naissance : 18/12/1993
Sagittaire Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.   Mer 15 Déc 2010 - 21:26

Non mais en plus c'est véridiquement vrai, la phrase avec "sent" j'ai pas compris au début. Demande toi pourquoi.
Si j'en ai le courage je ferais une citation de ton texte avec tes erreurs pour que tu t'améliore.
Je dis pas qu'il faut que tu sois à zéro faute (j'en fais bien au moins une par post^^) mais que tu ne fasses plus de grauss photte, ce qui t'aidera bien pour la vie Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Shevchenko77
Loup-garou
avatar

Masculin
Âge : 23
Date de naissance : 28/12/1994
Capricorne Date d'inscription : 01/11/2009

MessageSujet: Re: Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.   Mer 15 Déc 2010 - 21:42

Zaraf_Erezaf a écrit:


tu t'améliore.


On comprend mieux pourquoi il n'y a pas de " s " dans Zaraf .. ( c'était nul ^^ ).
Revenir en haut Aller en bas
Dieu du Village
Dieu du Village
avatar

Masculin
Âge : 26
Date de naissance : 28/11/1991
Sagittaire Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.   Mer 15 Déc 2010 - 21:44

Ahah, merci Shev, j'ai quand même ri!
Revenir en haut Aller en bas
http://rpgthiercelieux.forumperso.com
Opeth
Admin-garou
avatar

Masculin
Âge : 30
Date de naissance : 06/11/1987
Scorpion Surnom des Dieux : Petite prunelle jolie
Date d'inscription : 01/10/2009

MessageSujet: Re: Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.   Mer 15 Déc 2010 - 21:52

Vous avez vu mon frère ?

L'humour c'est de famille ^^'

I love you Shev' I love you

_________________
L'immolation est la forme de flatterie la plus sincère.
Revenir en haut Aller en bas
md987
Voyante
avatar

Masculin
Âge : 26
Date de naissance : 03/12/1991
Sagittaire Date d'inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.   Mer 15 Déc 2010 - 21:59

Aaaaaaaaah! J'ai complètement oublié de me connecter depuis le début de la semaine Sad

Demain, je vais rattraper ça, promis!
Revenir en haut Aller en bas
Zaraf_Erezaf
Prêtre, esclave de Gosho
avatar

Masculin
Âge : 24
Date de naissance : 18/12/1993
Sagittaire Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.   Mer 15 Déc 2010 - 22:48

Tss, quand je le dis que je fais au moins une faute par post.
N'empêche les "s", que ce soit en anglais ou en français...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire sans faim
» Histoire sans fin, une phrase ou un mot par personne.
» Nuit 2 : Et dans un coin. Sans histoire. Sans loi.
» Blague du jour
» Je n'm'enfuis pas. Je vole. Comprenez bien : je vole. Sans fumée, sans alcool, Je vole. Je vole.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Loups-Garous RPG :: Archives :: » Archives des Parties :: Partie 35a - Dominants, dominés (annulée)-
Sauter vers: